Monthly Archives: March 2010

Chocolate-banana muffins

Dans le bol de gauche il y a 200g de farine, un demi sachet de levure chimique, une grosse cuillère à soupe de sucre roux et une pincée de cannelle. A droite 125 ml de lait, 90g de beurre fondu et deux oeufs.Il faut verser le petit bol dans le grand puis ajouter la garniture, c'est à dire une banane écrasée, une autre en morceaux et du chocolat hâché en pépites.

Le secret: mélanger à peine, même s'il reste des grumeaux.

Puis verser dans un moule à muffins et enfourner un quart d'heure dans un four préchauffé à 200°.Le résultat était satisfaisant, mais les muffins auraient gagné à cuire plus longtemps pour être plus dorés en surface, moins pâteux. Attention donc à ne pas les mettre trop bas dans le four et à baisser la température si votre four est trop fort.


Fatté d'aubergines

Comme l'expliquent Andrée Maalouf et Karim Haidar dans leur excellent livre sur la cuisine libanaise, mon préféré pour l'instant…Le mot fatté vient de l'action d'émietter. En l'occurrence le pain. Ces recettes servaient à consommer le pain un peu rassis, un lointain et oh combien différent équivalent de notre pain perdu national. Je connaissais bien la fatté de pois chiches et j'ai eu la surprise de découvrir une fatté d'aubergines lors de mon dernier voyage au Liban. Vous l'aurez compris, pour varier, vous remplacez simplement les aubergines par des pois chiches cuits à l'eau et égouttés.

La version classique de la Fatté peut inclure de la viande, de la crème de sésame du pain frit. Je l'ai personnalisée et un peu allégée.

Pour 2 personnes

Une aubergine pelée et coupée en dés. Deux yaourts brassés nature. Une gousse d'ail ou deux. Deux poignées de pignons de pin. Un pain libanais (que l'on trouve maintenant en supermarché assez facilement sinon de chez un traiteur).

Faire frire les aubergines dans de l'huile d'olive, les disposer dans deux bols. Faire revenir les pignons dans la poêle. Assaisonnez le yaourt avec les gousses d'ail pelées, dégermées, écrasées ainsi qu'un peu de sel. Faire griller un pain séparé en deux au four. Ajouter le yaourt sur les aubergines, parsemez de pain émietté et de pignons, saler, poivrer, servir.

La mélancolie du dimanche soir…

C'est toujours un peu triste un dimanche soir…C'est la fin du week-end,  les dernières heures de la soirée s'étirent avant le retour à l'école, au travail, au quotidien. Réminiscences d'angoisses enfantines, souvenirs de pizzas froides devant le film du dimanche soir… Mais hier il faisait beau, j'avais une envie d'apéro, de terrasse, de produits frais de saison, de mettre un samedi à la place du dimanche. Un petit tour au marché du coin et l'apéro est vite trouvé, des petits pois crus (oui oui!), produit de saison, économique et peu calorique qui remplace avantageusement les biscuits apéritifs.

Des artichauts aussi, que l'on cuit simplement à l'eau, une trentaine de minutes et que l'on trempe dans une petite sauce ail, citron, sel, huile d'olive.

Pour le plat, des petites côtes de veau, simplement poêlées, accompagnées d'un légume oublié, pour dire adieu à l'hiver: le topinambour! Cette racine se cuisine comme une pomme de terre. Une fois épluchée et lavée j'ai coupé une partie en fines rondelles et l'autre en cubes. Les cubes sont cuits à l'eau une trentaine de minutes puis mixés ou  écrasés à la fourchette avec un petit fond d'eau. La purée est presque prête. Salez, poivrez et ajoutez une pointe de crème pour l'onctuosité. Les chips sont frits dans de l'huile d'olive, à la friteuse ou à la poêle. C'est délicieux, comme un dimanche soir sans cafard!

Tiramisu express!

Et quand je dis express c'est vraiment une affaire de 10 minutes, 15 tout au plus.On commence à trouver des gariguettes (hors de prix) au supermarché. J'ai donc décidé d'en préparer en dessert hier soir.

1- Une barquette suffit pour 4 personnes.  Il faut laver les fraises entières (sinon elles absorbent l'eau) puis  les équeuter et  les couper en deux dans le sens de la longueur. On presse ensuite un citron. On ajoute une cuillère à soupe de sucre en poudre au jus et on l'allonge avec un peu d'eau.

2-Dans un petit bol on mélange 250g de mascarpone avec deux cuillères à soupe de sucre. On y incorpore quatre blancs d'oeufs battus en neige. Bon là évidemment, si vous n'avez jamais fait la cuisine tout semble se compliquer! Il faut séparer les blancs des jaunes, ajouter une pincée de sel et battre au fouet électrique, au mixer ou à la main pour les plus pauvres (qui sont en général musclé(e)s). Si vous battez les blancs  à la main, prenez un bol froid et veillez à ce que les oeufs le soient aussi. Une fois cet exploit réussi vous les incorporez donc au mascarpone, c'est à dire que vous les introduisez délicatement dans la mixture avec des mouvements circulaires… eh oui il faut tout vous expliquer!

3-Maintenant que c'est fait il suffit de monter les verres de Tiramisu. Vous aurez besoin de 3 boudoirs (biscuits à la cuiller) par verre et par personne. Vous trempez un biscuit dans le jus de citron, vous le coupez grossièrement, vous le mettez au fond du verre, puis une couche de fraises, une couche de crème. Vous ajoutez une deuxième couche de biscuits trempés et des fraises, vous terminez par de la crème. Décorez le haut du verre avec quelques fraises. Réservez au frais au moins le temps du dîner.

Riz au poulet

On a beau se moquer de moi quand je présente le riz au poulet comme un plat libanais, les ricanements laissent toujours place à l'admiration quand je présente le riz à la cannelle presque invisible sous les morceaux de poulet, les amandes, les pignons et les pistaches…Plus le plat est énorme plus il est oriental. Même la béchamel se libanise sous cette profusion d'épices et de saveurs. Il y a bien sûr plusieurs façons de réaliser ce plat, plus ou moins légères, plus ou moins orientales, plus ou moins généreuses. Pour recevoir j'opte bien sûr pour l'authenticité, la profusion, le gras! Eh oui, c'est le secret des plats libanais traditionnels, la main lourde sur les épices, l'huile, le beurre…le raffinement surgit pourtant, comme une révélation, une fois le plat présenté aux convives.

1- Dans le riz au poulet, il y a d'abord le poulet, non pas les cuisses du poulet, ou le blanc du poulet, NON le poulet entier, pour 4 personnes. Du poulet discount au poulet label rouge, c'est selon le budget de chacun. Il faut d'abord le laver au vinaigre et au gros sel puis le plonger dans une grande marmite d'eau avec du sel, du poivre doux, une feuille de laurier, un bâton de cannelle coupé en deux et un oignon. Enlever l'écume blanche qui se forme après l'ébullition. Il cuira tranquillement 1h30 avant d'être dépecé. Le bouillon est bien sûr à conserver dans la marmite.

2- Il y a ensuite le riz, 1 verre de riz rond et un verre de riz long pour obtenir un riz qui se tient sans être trop sec. Laver et égoutter le riz, le saupoudrer de cannelle, le faire revenir dans de l'huile, puis ajouter 4 verres de bouillon porté à ébullition. Cuire à feu très doux, à couvert. Une fois tout le bouillon évaporé le riz est cuit. Ajouter du sel et un filet de citron. Si le riz est cuit avant l'évaporation du bouillon cuire à feu vif à découvert. S'il n'est pas assez cuit, ajouter du bouillon.

3- faire revenir les amandes et les pignons dans de l'huile, servez le riz dans un grand plat, ajoutez les morceaux de poulet réchauffés dans une poêle, parsemez généreusement des pignons, amandes et de pistaches crues.

4- Pour la sauce, réservez un peu de bouillon et faites le réduire avec une cuillère à soupe de farine. Sinon, faites une béchamel classique (un grand verre de lait porté à ébullition avec une cuillère à soupe de farine, une fois épais ajouter un morceau de beurre, du sel, du poivre, un filet de citron et une pincée de muscade).


Mini cakes printaniers

Quelle est la différence entre un cake et un mini-cake?

Le mini-cake est bien plus chic, plus léger, plus moelleux. Le cake salé est déjà dépassé, le mini-cake n'a pas encore connu son heure de gloire!Seul en entrée, disposé artistiquement sur son lit de roquette, en duo en plat unique, ou tranché pour l'apéro, on peut épater la galerie à bon compte.Les mini-moules en silicone sont le must-have, pas besoin de les beurrer et ultra-simples à démouler. Sinon un moule à cake classique fera l'affaire. Des moules à muffins aussi.La quantité de pâte est prévue pour une dizaine de mini-cakes ou un grand cake.

1- Préchauffez votre four à 180° (th.6) . La recette a été réalisée dans un four sans indications de température. Je l'ai préchauffé au maximum puis je l'ai baissé au minimum avant d'enfourner les moules, eux mêmes déposés dans un plat pour éviter qu'ils ne brûlent avant de cuire. Vous l'aurez compris, le seul risque avec le cake c'est la cuisson, soyez donc très vigilants, surveillez la constament.

2- Battez deux oeufs, 7 cl d'huile d'olive et 7cl de lait dans un saladier. Ajouter 120g de farine. Une fois la pâte bien lisse ajouter 80g de gruyère râpé, les ¾ d'un poivron rouge lavé et coupé en dés, 100g de feta coupée en dés et mélanger délicatement. Ajouter une cuillère à soupe de cumin, deux pincées de sel, deux pincées de poivre, un demi-sachet de levure et mélangez délicatement une dernière fois.

3- Versez la pâte dans le ou les moules en les remplissant aux deux tiers (la pâte va lever). Si vos moules ne sont pas en silicone n'oubliez pas de les beurrer et de les fariner. Décorez avec le reste du poivron. Enfournez 30 minutes environ. Le cake est cuit lorsque la pointe du couteau en ressort sèche. Laisser refroidir un peu avant de démouler.

J'ai accompagné mes mini-cakes d'une salade de mâche-échalottes, tomates et d'une salade de tomates noires de crimée.

Vous pouvez remplacer le poivron/feta/cumin par une courgette, 100g de chèvre, un peu de menthe, ou olives noires, tomates séchées feta ou sauge jambon sec etc…

Soupe à la courge

L'hiver est bientôt fini, et les soupes aussi…Je sais que les soupes froides sont à la mode mais j'en ai rarement gouté de bonnes. Et puis la soupe c'est chaud, ontologiquement parlant. Bref je veux encore manger de la soupe surtout qu'il fait trèèès froid à Paris. Au supermarché, il y avait de la courge, ça ressemble au potiron, ça coute moins de deux euros et ça régale 2 à 3 personnes. Il suffit de peler la courge, de la couper en dés et de la faire cuire dans de l'eau (pas trop d'eau) environ un quart d'heure. Une fois la courge tendre, jeter l'excédent d'eau et mixer. Une pointe de crème légère, sel poivre et muscade ou cumin et c'est prêt!