Category Archives: Festoyer

Déjeuner sur l'herbe

Ou presque… Une petite pause dans les recettes de poisson et de fruits de mer qui reprendront de plus belle dès demain car la Normandie c'est aussi la campagne. Quoi de meilleur qu'un bon déjeuner  avec des oeufs, du bon beurre, du bon pain et de la salade (bonne elle aussi)! Dans la photo ce sont de délicieux oeufs de cane accompagnés de girolles et de pommes grenailles.

On peut aussi préparer un bon poulet au four (10 euros environ le gros poulet!) et le manger à 4 ou à 6 en plat unique, c'est délicieux et très économique. Ames sensibles s'abstenir, la recette qui suit n'épargne aucun détail de préparation…

Décapiter le poulet ou l'acheter déjà prêt à cuire en supermarché.La preuve en image (attention!)

{

{

{

{

Nettoyer le poulet en le frottant avec du vinaigre et du gros sel puis le rincer. On peut garder le coeur, le foie et les gésiers à l'intérieur de la bête, ils cuiront parfaitement.

Préchauffer le four à 160° environ.  Mettre le poulet dans un grand plat et l'entourer de pommes de terre, de rondelles d'oignon et d'ail hâché. Mettre un peu d'oignon et deux gousses d'ail à l'intérieur du poulet également, saler, poivrer (4 épices ou poivre noir). Préparer ensuite une sauce avec du citron, de l'huile d'olive, de l'ail pilé et du thym séché. La verser sur le poulet et les pommes de terre. Enfourner 1h30 minimum en retournant la volaille à mi-temps.


C'est Ducasse qui cuisine

Ou presque…Il suffit de se procurer son livre de cuisine et d'appliquer les recettes pas à pas . Idéal pour inviter des amis le samedi soir. J'avais fait le velouté petits pois – menthe en version glacée dont vous pouvez retrouver la recette ici, accompagné de mini-cakes à la carotte. Il vous suffit de refaire la recette qui est en remplaçant les poivrons par des carottes pré-cuites.

Ducasse a fourni le plat principal. Une épaule d'agneau confite. La recette est à base de sauge, d'orge perlée, d'oignons rouges, d'amandes fraiches et de céleri. Il a fallu remplacer l'orge par de l'épeautre et oublier les amandes(indisponibles même à la grande épicerie!) C'était quand même délicieux, accompagné de petites pommes de terre précuites à l'eau puis sautées avec de l'huile d'olive, des herbes et de l'ail . Un délicieux cheesecake, clôt le menu…

Les lasagnes de Joseph

Imaginez, le sud, les pins, les chaises longues sur la terrasse, la piscine, la baie vitrée, la cuisine ouverte, le farniente, avec en prime votre hôte qui vous prépare en quelques minutes un merveilleux plat de lasagnes.

La recette est approximative car elle doit se faire à l'instinct. De la viande hachée, des carottes, des oignons, du concentré de tomates, de la coriandre fraiche que l'on fait revenir dans une poêle en ajoutant un peu d'eau pour délayer la sauce, on sale, et on poivre.  Puis on empile les lasagnes et la sauce par couches successives en ajoutant de la crème et un peu de gruyère râpé.On termine par une fine couche de gruyère et des rondelles de tomates saupoudrées d'herbes pour parfumer.

On enfourne 45 minutes environ.

Nos amis les Turcs

Les Ottomans ne se sont pas fait que des amis pendant leurs quelques siècles de domination au Liban mais on leur doit notre amour immodéré pour tout ce qui est haché, embroché et bien cuit! Oui Oui je parle bien des kebabs en tout genre et plus spécifiquement de la recette qui a fait mon bonheur ce dimanche soir: le Kafta.
De la viande hachée mixée avec un oignon, du persil plat, du sel et du poivre doux. En boulette ou en brochettes. Au barbecue ou dans un plat huilé au four. Un délice. Elle était accompagnée de tranches d'aubergines, de poivrons rouges grillés et d'une salade coriandre-tomates.
Pour une viande bien tendre préférez l'épaule d'agneau et huilez les brochettes avant de les cuire.

Black and white

Le chocolat est riche en magnésium, il contient aussi des polyphénols (antioxydants) qui préviennent les maladies cardio-vasculaires et permet au corps de libérer des endorphines responsables d'un grand sentiment de bien-être. Voici trois excellentes raisons de se régaler en toute bonne conscience avec cette recette (très) riche en chocolat:

Dans le fond du verre il y a des speculoos pilé au mixer ou à la main, ensuite une couche de mousse au chocolat blanc, puis une couche de mousse au chocolat noir et enfin deux gavottes.

Pour 4 personnes

1- Pilez 2 speculoos par verre.

2- Préparez la mousse au chocolat blanc: Faites fondre 100 g de chocolat blanc au bain marie (dans un bol au dessus d'une casserole d'eau frémissante) ou au micro-ondes (1 min avec une cuillère à soupe d'eau). Lissez avec une spatule. Mixez 10cl de crème fraiche liquide très froide dans un bol glacé pour obtenir une chantilly, incorporez le chocolat. Mettez dans les verres et réservez au réfrigérateur.

3-Préparez la mousse au chocolat noir: Faites fondre 100g de chocolat noir. Séparez les jaunes des blancs de 4 oeufs très frais. Montez les blancs en neige avec une pincée de sel (il suffit de mixer). Mélangez les jaunes avec le chocolat puis incorporez délicatement les blancs en neige avec des mouvements circulaires.

4- Ajoutez la mousse au chocolat noir au dessus de la mousse au chocolat blanc qui a eu le temps de durcir. Réservez au moins 2 heures au frais. Ajoutez les gavottes au moment de servir.

Pour les plus gourmands vous pouvez rajouter une couche de speculoos pilés entre les deux mousses.Même si votre mousse n'a pas la bonne texture (si la chantilly ne monte pas assez bien etc.) vous obtiendrez deux crèmes délicieuses.

Tiens voilà du boudin!

"Tiens, voilà du boudin,
Pour les Alsaciens, les Suisses et les Lorrains,
Pour les Belges, y en a plus,
Ce sont des tireurs au cul".
Même si je n'ai pas de photo sous la main, je ne résiste pas à l'envie de partager cette recette avec vous. A l'origine, il s'agit d'une tarte figue-chèvre-jambon sec, vous pouvez donc la réaliser ainsi. Mais un amateur de boudin est passé par là…
Couper en rondelles un beau boudin noir. Garnissez tout le fond d'une pâte feuilletée. Ajouter des quartiers de figue fraîche ou séchée, parsemez de rondelles de chèvre frais, salez, poivrez, enfournez une quinzaine de minutes à 160°jusqu'à ce que la pâte soit dorée.

Saint-Jacques et leur déclinaison de pommes

C'est sans doute plutôt une recette d'automne, mais elle passe très bien au printemps aussi. Des noix de Saint-Jacques débarrassées de leurs coquilles et de leur corail par le poissonnier, flambées au calva, accompagnées de pommes et déglacées au cidre (MIAM!). Pour les plus fauchés le calva n'est peut-être pas indispensable. Si vous n'avez vraiment pas d'argent il ne vous reste alors que la pomme… 🙂

Pour 4 personnes: Faites revenir une grosse pomme golden pelée et tranchée en lamelles dans une belle noix de beurre. Une fois dorée à feu vif, laissez la "compoter" à feu plus doux. Réservez dans un four tiède.

Ne lavez pas la poêle et faites y revenir 12 Saint-Jacques sans trop les cuire puis flambez les au calva.( Il suffit de les arroser d'alcool puis de les enflammer). Peureux fauchés et maladroits oubliez cette étape.

Dressez enfin vos assiettes, versez un petit verre de cidre dans la poêle chaude pour déglacer (récupérer les arômes de la cuisson dans une sauce exquise). Nappez de sauce. Salez, poivrez, servez.

Le paradoxe du calcium

"Les produits laitiers sont nos amis pour la vie" nous a-t-on martelé à grands coups de campagnes publicitaires pour améliorer la résistance de nos os et l'humeur de nos producteurs de lait et de ses dérivés. Mais au pays du fromage l'ostéoporose est reine. Malgré nos 900 mg de calcium par jour (soit un produit laitier par repas) nous n'échappons pas forcément à cette fragilisation des os. Les gros consommateurs de produits laitiers n'ont pas forcément moins d'ostéoporose, c'est le paradoxe du calcium, qui fait de plus en plus parler de lui. Les produits laitiers, hier glorifiés, sont pointés du doigt par de nombreux "consommateurs avertis" :
-Le calcium fait baisser la vitamine D.
-Le lait n'est pas toujours digeste en raison de sa teneur en lactose.
-Les produits laitiers contiennent de mauvaises graisses saturées notamment dans les fromages.

On serait presque tentés de supprimer les produits laitiers de notre alimentation, une analyse plus fine de ces études nous permet (comme souvent) de relativiser. Il suffit d'en manger raisonnablement et de ne pas oublier que le sport permet de prévenir efficacement cette fragilisation.
La bonne quantité: 2 produits laitiers par jour sauf pour les femmes enceintes et les enfants.
Quelques chiffres indicatifs:
1 bol de lait contient 300mg de calcium
1 yaourt 120mg
1 pot de fromage blanc 100 mg
1 morceau d' emmental 350 mg
Attention: les laits végétaux comme le lait de soja sont pauvres en calcium et souvent allergènes, alors que les laitages même écrémés en sont eux bien pourvus.