Category Archives: Le gras c’est la vie

Mes bonnes résolutions pour 2012

1- Faire une cure de détox

2- Manger des bonnes choses

3- Faire du sport

4- Regarder plein de séries

Bonne année à tous! Quelques soient vos bonnes résolutions 2012, il faut continuer à bien manger. Au lieu de simplement saliver devant le blog (oui je sais c'est un peu présomptueux), mettez vous aux fourneaux et commencez à tester les recettes.

Même si les fêtes sont passées, on peut continuer à se faire plaisir en mangeant du foie gras, et encore mieux, du foie gras maison! Ou plus précisément une terrine de foie gras mi cuit maison.

C'est très facile si on respecte les étapes.

1- Acheter un foie gras cru entier d'oie ou de canard. Vous avez le droit de le prendre chez picard.

ça ressemble à ça : 

2- Après l'avoir laissé à température ambiante environ une heure, séparez les deux lobes. Puis dénervez le foie gras.

Pour dénerver il y a des vidéos sur internet par exemple ici

vous pourrez ensuite le reconstituer avec les doigts: 

3- Assaisonner le foie gras avec du sel, du poivre, un peu d'alcool si l'on a envie (cognac, porto, vin doux) on peu mettre des épices (4 épices, piment d'espelette). Procéder comme pour un steak en assaisonnant les 2 faces.

4- On met le foie dans la terrine, partie lisse du 1er lobe dans le bas de la terrine, morceaux éventuels au milieu, puis on recouvre avec le second lobe partie lisse vers le haut. On tasse bien.

5- On met la terrine dans un récipient plus grand type pyrex, on le remplit d'eau bouillante jusqu'à mi-hauteur de la terrine et on cuit au bain marie dans un four préchauffé à 150°. C'est prêt en 35 minutes environ, quand le foie a rendu de la graisse et que la pointe d'un couteau plongé dans le foie ressort tiède.

6- On récupère la graisse et on la filtre. On réserve.

7- On met du papier sulfurisé et un poids sur le foie (une boite de conserve par exemple) pour chasser l'air et tasser. On laisse une nuit au frigo. Le lendemain on enlève le poids et le papier, on recouvre le foie de la graisse fondue. On laisse refroidir et on met au frigo pendant 2 à 3 jours avant de déguster.

Pour démouler, mettre la terrine 10sec dans 5cm d'eau bouillante, insérer la lame d'un couteau sur les bords, puis retourner!

Servez avec du bon pain et un chutney à la mangue ou encore des figues rôties au miel…

 

 

 

Apple pie

Tous ceux qui ont regardé la série Friends ou un certain quota de films américains, connaissent la fête de Thanksgiving. Entendons nous bien, par le verbe connaître je veux plutôt dire pour ma part, que j'ai déjà vu télévisuellement une bande d'américains entrain de se partager une dinde gargantuesque dans la joie et la bonne humeur, enfin pas toujours puisque le propre de ces fictions est d'introduire un élément perturbateur et du suspense.  Bref, pour  moi Thanksgiving c'est des américains, une dinde, de la sauce de canneberge, des indiens, mais je ne sais plus pourquoi, des canadiens, mais pas en même temps, un zeste de religion oublié et de la tarte à la citrouille.

Pour vous tout cela est sans doute plus clair!

Pour célébrer cette fête fort obscure, rien de mieux qu'un vraie tourte aux pommes maison:

Pour la pâte mélangez  avec vos doigts 100g de beurre coupé en morceau, 200g de farine et 10cl d'eau. Formez une pâte et laissez la reposer au frigo. (si c trop sec ajoutez un peu d'eau si ça colle trop ajoutez de la farine)

Pelez et découpez 4 pommes en dés, saupoudrez les de 2 cuillères à soupe de sucre et d'un peu de rhum. Vous pouvez mettre de la cannelle.

Sortez la pâte du frigo, étalez 3/4 de la pâte dans le fond du moule sur du papier sulfurisé (étalez la pâte entre deux papiers suflurisés comme ça elle ne collera pas, posez la dans le moule et enlevez le papier du dessus). Mettez les pommes, étalez la pâte restante et posez la délicatement sur les pommes, refermez hermétiquement les bords et collez les entre eux avec vos doigts trempés dans de l'eau.  Saupoudrez de sucre et enfourner 25min à 200°

Réveillon 2011

Je me devais de rompre ce long silence dans cette période de fêtes, malgré l'imminence du dépôt de la thèse qui ne me laisse pas beaucoup le temps de cuisiner. Mes rêves de sablés de noël, brioches et autres brunchs festifs attendront l'année prochaine. J'ai cependant pu assouvir mon envie de cuisine hier soir, après une journée de travail, en préparant un menu très festif mais aussi très facile. Ce menu peut bien convenir pour le réveillon, mais aussi pour un repas entre amis ou un anniversaire.

Amis des canards et des oies et autres végétariens, détournez les yeux, ce menu n'est absolument pas pour vous. Ici il faut assumer le gavage des bêtes, la viande saignante, la profusion de gras, bref nos bonnes vieilles traditions françaises! Ami lecteur offusqué es-tu bien sûr d'avoir tes papiers?

Trêve de plaisanteries, passons à l'entrée :

Deux belles tranches de foie gras par personne avec un peu de fleur de sel.

Il faut acheter un bloc de foie gras entier et non avec morceaux, une marque distributeur peut très bien faire l'affaire pour cette recette. Maintenez le foie gras au frigo, découpez les tranches avec la lame d'un couteau passée sous l'eau chaude.

Pilez 4 à six biscuits spéculoos. Pelez et coupez deux petites pommes rouges en dés et faites les revenir dans une poêle avec un peu de beurre.

Une fois les pommes cuites, servez le fois gras accompagné de sa compotée de pommes tièdes. Décorez généreusement l'assiette avec la poudre de spéculoos.

A déguster avec un sauternes, mais aussi un vin rouge puissant et fruité comme un côtes du Rhône, ou encore un vin aux notes épicées qui se marie bien avec le spéculoos.

Pour le plat principal, deux beaux magrets de canard dont vous aurez entaillé le gras (en losanges)  puis salé poivré et badigeonné de miel d’acacia. Dorez les magrets a feu vif puis baissez le feu, sinon la peau va brûler.  Dès que la chair cuit sur les cotés, retournez les magrets une minute afin qu'ils restent rosés.

En accompagnement une poêlée de champignons, ici des chanterelles grises et jaunes que l'on a fait suer dans de l'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles rendent leur eau, puis nous avons salé, poivré et ajouté une gousse d'ail pilé. Le reste des pommes de l'entrée peuvent aussi accompagner le canard.

Pas vraiment besoin de dessert après ce festin. Mais si vous y tenez, vous pouvez  faire la mousse chocolat blanc, chocolat noir sur lit de spéculoos, dont vous trouverez la recette ici

Bon appétit et bonnes fêtes à tous!

Un weekend à Bristol

L'un des plus grands avantages de la vie d'une chercheuse, ce sont les déplacements liés à des colloques, conférences ou autres journées d'études. L'occasion de voir du pays, de découvrir de nouveaux horizons. Sauf qu'on ne choisit pas la destination, et que l'on peut se retrouver au bout du monde, dans un village désert en plein été, sur les bans d'une école primaire non-climatisée à devoir partager ses conclusions sur les cinémas transnationaux. Heureusement qu'il y a aussi de bonnes surprises, comme ce weekend à Bristol.

Bristol c'est une grande ville anglaise déguisée en petite ville de province. C'est aussi de jolis coins de campagne en pleine ville . C'est un dédale de rues qui montent et qui descendent, une promenade sur les quais, de grands jardins, et une vieille ville très sympathique. On peut y visiter la cathédrale datant du Moyen-âge et flâner dans les petites rues où les bâtiments se suivent et ne se ressemblent pas.

Mais marcher ça donne faim! Et à moins de vouloir manger dans l'un des (très) nombreux fast foods  que l'on croise sur son chemin il faut bien ouvrir l'oeil.

Voilà justement un café qui semble un peu différent des autres.

Une fois à l'intérieur je ne suis pas déçue! Il y a un marché du dimanche, on y trouve des gâteaux, des vêtements et des chaussures vintage. On y trouve aussi, et c'est le spectacle le plus intéressant, des anglais. C'est sans doute la touche arty du lieu qui attire une certaine catégorie de clients, mais le résultat satisfait ma vision stéréotypée de l'anglais: un grand échalas habillé en jean slim, pull vintage seventies, affublé de nombreux piercings et d'une coupe de cheveux totalement extravagante. Ou encore d'un gilet et d'un foulard en soie pointillé. sans oublier l'anglaise vêtue d'une jupe toujours trop courte et trop serrée, avec une ribambelle d'accessoires dont le seul point commun est qu'ils sont dépareillés. Tout cela donne une joyeuse bande de larrons qui dévorent d'énormes assiettes de nourriture, ce qui n'a pas trop l'air d'affecter leur ligne.

Un coup d'oeil sur le "sunday menu" me confirme ce que je pensais déjà, nous sommes chez un peuple décomplexé dans son rapport à la nourriture. Entre le "breakfast" servi jusqu'à 15heures et les nombreux burgers, mon coeur balance. Je finis par prendre une assiette végétarienne, synonyme en France de quelques légumes rachitiques mais néanmoins BIO! Voici ce que j'obtiens : Une sorte de pavé végétarien à base de patates douces accompagné de pommes sautées, de racines, de carottes, de choux-fleurs au fromage, de purée, d'une "pie" et j'en passe…

Je ne résiste cependant pas au dessert, que je partage avec mes hôtes Pascale et Massimo qui ont fait de ce séjour une réussite.

N'hésitez pas, si vous avez une envie de week-end anglais, vous savez où aller.

L'Osso Bucco de Ludo et mon Risotto au Safran

Cuisiner à deux, c'est deux fois plus rapide, deux fois plus amusant, et surtout deux fois plus facile si vous arrivez à convaincre l'autre personne qu'elle doit absolument faire le plat principal! Voici l'un des produits de ce weekend gastronomique dont je ne m'approprie pas tout le crédit. Ne vous laissez pas décourager, c'est plus facile qu'il n'y parait.

L'Osso Bucco:

Un beau morceau de Jarret de veau par personne, quelques carottes, oignons, des tomates (fraîches ou pelées en boite), un bouquet garni, de l'huile d'olive, un cube de bouillon, du vin blanc sec et de la farine.

1- Dans une cocotte:  faites revenir les oignons et les carottes émincés dans de l'huile d'olive. Ajoutez la chair de tomates concassées et le bouquet garni et laissez mijoter.

2-Faites dorer la viande salée, poivrée et farinée dans une poêle. Puis ajoutez la dans la cocotte.

3- Déglacez la poêle au vin blanc, ajouter la préparation dans la cocotte. (Le vin blanc ajouté dans la poêle fera fondre les sucs de cuisson de la viande, 10cl de vin blancs suffisent pour 2 personnes). Ajoutez un peu d'eau et le cube de bouillon. Salez, poivrez, laissez cuire à couvert et à feu doux 2heures environ. La viande doit être fondante. S'il y a trop de sauce faites la réduire en mettant la viande à part.

4- 5 minutes avant de servir ajoutez la cremolata, c'est à dire du persil hâché, une gousse d'ail pressée, du zeste d'orange et de citron.

Pour le risotto au safran:

Pour 4 personnes: 300g de riz arborio (variété italienne de riz pour risotto, sinon du riz rond), 1 oignon, 10cl de vin blanc, 1,25l de bouillon, du safran en filaments ou en poudre, 75g de beurre et 50g de parmesan.

1- Préparez le bouillon et maintenez le frémissant

2- Hâchez finement l'oignon et faites le revenir dans la moitié du beurre, une fois doré ajoutez le riz et deux pincées de safran et remuez environ 5 min, ajoutez le vinc blanc. Une fois le vin absorbé versez deux louches de bouillon.

Le but est de versez le bouillon étape par étape sans cesser de remuer. Continuer jusqu'à épuisement du bouillon.

3- Ajoutez le beurre et le parmesan. C'est prêt!

Vous pouvez préparer l'Osso Bucco la veille, mais ajoutez la cremolata le jour même. Le risotto est meilleur préparé le jour même.

C'est encore meilleur suivi d'un plateau de fromage 🙂

ici du brie de Melun et de la tomme de Savoie…

Pour épater à bon compte vous pouvez vous contenter du risotto en plat principal 😉