Tag Archives: facile

Escalopes panées au citron

Il y a des recettes qui ont un effet de madeleine de Proust et qui nous renvoient instantanément aux goûts de notre enfance. En ce qui me concerne, les escalopes de poulet panées en font partie. Vous pouvez même les préparer pour un dîner galant, faisant ainsi croire à votre invité(e), de manière totalement déloyale puisque implicite, que vous possédez tous les attributs culinaires qu'il ou elle croyait être exclusivement réservés à sa mère…Ce raisonnement peut sembler tordu, il est néanmoins efficace 🙂


Ouvrez vos escalopes de poulet afin qu'elles soient bien plates et tapez les avec un pilon afin de les affiner. Trempez les ensuite successivement dans un oeuf battu, de la farine et de la panure. Vous obtiendrez ceci:

    Préchauffez une poêle avec un peu de beurre et d'huile (j'ai dit un peu) et faites dorer l'escalope des deux côtés. Servez avec un demi citron que vous pourrez presser sur l'escalope chaude ainsi qu'une salade bien fraîche. 

Assiette d'automne

La recette d'aujourd'hui réussira je l'espère à convertir les plus réticents à mettre la main à la pâte. En effet, elle implique très peu d'actions réellement culinaires et repose sur le choix et la qualité des produits, bref sur les courses! Et pourtant! le résultat n'en est pas moins efficace. Après le saumon et la tarte salée, voici le troisième concept pour épater les filles: il s'agit de l'"assiette".

L'assiette possède plusieurs avantages :

Elle s'adapte aux saisons

Elle s'adapte au portefeuille

Un minimum voire pas de cuisson

Elle se décline à l'infini

Elle est très esthétique

voyez plutôt:

Pour cette assiette il faut: du bon pain, du jambon sec, du saint-félicien ou tout autre bon fromage, des pommes grenailles (petites pommes de terre) de la roquette, des girolles ou d'autres champignons, du raisin muscat, du persil, de l'ail, de l'huile d'olive et du vinaigre balsamique.

Préparation: préparez la salade en mettant quelques grains de raisins dans la roquette assaisonnez avec l'huile et le vinaigre, du sel et du poivre.

Faites bouillir 10 minutes les pommes de terre avec quelques gousses d'ail en chemise, puis faites les revenir dans de l'huile d'olive.

Faites revenir les champignons dans de l'huile d'olive avec de l'ail réduit en purée et du persil. Salez, poivrez.

Servez avec du bon vin.

Pour une autre idée d'assiette vous pouvez aller ici

Moujaddara

J'ai longtemps hésité avant de poster la recette de mon plat préféré, essentiellement pour des raisons esthétiques. Comment rendre compte du goût incomparable de la Moujaddara avec des photos forcément moins appétissantes que l'impact gustatif réel. Cette purée de lentilles peut se préparer de diverses façons, avec des lentilles blondes et des grains de riz, de la manière classique, plus ou moins réduite en purée selon les goûts de chacun.  Avec des lentilles et du riz en proportion égales elle devient une moudardara. Elle peut aussi être jaune (moujaddara safra) à base de lentilles corail comme dans le sud Liban, elle prend alors une consistance plus liquide et des saveurs de cannelle et de cumin. Le riz peut être remplacé par du boulgour comme à Alep.

Pour une Moujaddara au riz ou au Boulgour pour 4 personnes, prévoyez:

1 verre de lentilles blondes, 5 verres d'eau, 1/4 de verre de riz ou de boulgour, 2 oignons, 1/4 de verre d'huile d'olive, sel, 4 épices.

1- Lavez le riz ou le boulgour et faites le tremper. Lavez et égouttez les lentilles puis mettez les dans une cocotte avec l'eau. Laissez cuire à couvert et à feu très doux entre 45min et 1h, jusqu'à ce que les lentilles soient cuites (elles commencent à coller). N'oubliez pas de remuer très régulièrement.

2- Ajoutez le riz ou le boulgour égoutté ainsi que le sel et les épices et laissez cuire environ 15minutes en remuant constamment jusqu'à cuisson du riz. Si l'eau est entièrement évaporez ajoutez en un peu.

Si vous vous arrêtez là vous avez une recette très légère. Mais soyez téméraires:

3- Hachez les oignons en lamelles et faites les frire dans l'huile d'olive. Réservez mais ne jetez pas l'huile de friture.

4- Si vous êtes carrément courageux ajoutez l'huile de friture à la moujaddara avant de la servir, couvrez en la surface des oignons frit.

Servez ce plat chaud, ou froid avec du pain libanais, une salade de choux, des radis, de la menthe…

Si vous zappez les étapes 3 et 4 incorporez un oignon hâché dans la préparation (revenu dans de l'huile ou pas) en même temps que le riz.

Si vous préférez une consistance lisse, passez les lentilles au moulin avant d'incorporer le riz.

Bientôt d'autres idées pour manger des lentilles! Je vous rappelle que contrairement aux idées reçues les lentilles sont  peu caloriques et contiennent très peu de matières grasses. Elles ont aussi un index glycémique bas, c'est à dire qu'elles ne vont pas provoquer un pic d'insuline après leur ingestion et vous redonner faim, au contraire, vous serez rassasié pour longtemps.

Tatin de mirabelles

Cet été, ma tante cuisinière m'a invitée à la montagne pour manger un mouton (oui oui!) Un mouton entier offert à ma cousine par un client de son hôtel issu du Golfe. Ce monsieur l'a en effet prise en pitié, elle qui n'avait jamais eu la chance de manger un mouton entier. Rassurez-vous ce n'est pas la recette du mouton que je vais vous donner aujourd'hui, mais bien celle du dessert, qui, s'il a été mangé après une elle débauche de viande, devait être sacrément bon!

Ma tante avait fait une tatin de figues, que j'ai transformé en tartelettes tatin de mirabelles.

Il suffit de faire fondre du sucre à feu moyen dans une poele afin d'obtenir un caramel doré. Je n'ajoute pas d'eau mais je fais attention à retirer le caramel dès qu'il commence à colorer. On verse le caramel dans les moules à tartelettes.

On ajoute ensuite une couche de mirabelles lavées, dénoyautées et coupées.

On termine en recouvrant le tout d'un cercle de pâte sablée toute prête (on la prédécoupe à l'avance avec un des moules).

Une quinzaine de minutes au four et la pâte est dorée.

Attention! Il faut démouler directement, c'est à dire simplement retourner le moule dans une assiette. Sinon le caramel durcit.

Ce dessert peut être réalisé avec des pommes, des figues, des poires… Et aussi dans un grand moule à tarte.

Black and white

Le chocolat est riche en magnésium, il contient aussi des polyphénols (antioxydants) qui préviennent les maladies cardio-vasculaires et permet au corps de libérer des endorphines responsables d'un grand sentiment de bien-être. Voici trois excellentes raisons de se régaler en toute bonne conscience avec cette recette (très) riche en chocolat:

Dans le fond du verre il y a des speculoos pilé au mixer ou à la main, ensuite une couche de mousse au chocolat blanc, puis une couche de mousse au chocolat noir et enfin deux gavottes.

Pour 4 personnes

1- Pilez 2 speculoos par verre.

2- Préparez la mousse au chocolat blanc: Faites fondre 100 g de chocolat blanc au bain marie (dans un bol au dessus d'une casserole d'eau frémissante) ou au micro-ondes (1 min avec une cuillère à soupe d'eau). Lissez avec une spatule. Mixez 10cl de crème fraiche liquide très froide dans un bol glacé pour obtenir une chantilly, incorporez le chocolat. Mettez dans les verres et réservez au réfrigérateur.

3-Préparez la mousse au chocolat noir: Faites fondre 100g de chocolat noir. Séparez les jaunes des blancs de 4 oeufs très frais. Montez les blancs en neige avec une pincée de sel (il suffit de mixer). Mélangez les jaunes avec le chocolat puis incorporez délicatement les blancs en neige avec des mouvements circulaires.

4- Ajoutez la mousse au chocolat noir au dessus de la mousse au chocolat blanc qui a eu le temps de durcir. Réservez au moins 2 heures au frais. Ajoutez les gavottes au moment de servir.

Pour les plus gourmands vous pouvez rajouter une couche de speculoos pilés entre les deux mousses.Même si votre mousse n'a pas la bonne texture (si la chantilly ne monte pas assez bien etc.) vous obtiendrez deux crèmes délicieuses.

La mélancolie du dimanche soir…

C'est toujours un peu triste un dimanche soir…C'est la fin du week-end,  les dernières heures de la soirée s'étirent avant le retour à l'école, au travail, au quotidien. Réminiscences d'angoisses enfantines, souvenirs de pizzas froides devant le film du dimanche soir… Mais hier il faisait beau, j'avais une envie d'apéro, de terrasse, de produits frais de saison, de mettre un samedi à la place du dimanche. Un petit tour au marché du coin et l'apéro est vite trouvé, des petits pois crus (oui oui!), produit de saison, économique et peu calorique qui remplace avantageusement les biscuits apéritifs.

Des artichauts aussi, que l'on cuit simplement à l'eau, une trentaine de minutes et que l'on trempe dans une petite sauce ail, citron, sel, huile d'olive.

Pour le plat, des petites côtes de veau, simplement poêlées, accompagnées d'un légume oublié, pour dire adieu à l'hiver: le topinambour! Cette racine se cuisine comme une pomme de terre. Une fois épluchée et lavée j'ai coupé une partie en fines rondelles et l'autre en cubes. Les cubes sont cuits à l'eau une trentaine de minutes puis mixés ou  écrasés à la fourchette avec un petit fond d'eau. La purée est presque prête. Salez, poivrez et ajoutez une pointe de crème pour l'onctuosité. Les chips sont frits dans de l'huile d'olive, à la friteuse ou à la poêle. C'est délicieux, comme un dimanche soir sans cafard!