Tag Archives: léger

Tarte aux tomates

Maintenant que les élections présidentielles sont finies, on peut arrêter de jeter des tomates sur les candidats que l'on déteste  et recommencer à les manger. Surtout que le printemps sera bref et que la crise est à nos portes (elle attendait juste la passation de pouvoir)… Il faudra s'habituer à être végétariens vu que sous la gestion des socialistes nous ne pourrons plus jamais manger de viande :p

Moi je dis tant mieux, on sera minces et beaux!

Pour la pâte :

Option paresseux : une pâte brisée prête à dérouler

Option nerds : Mixez 200g de farine, 125g de beurre, 1 pincée de sel, 1 pincée de sucre pour obtenir un mélange sableux, ajoutez un jaune d'oeuf, une cuillère à soupe de vinaigre balsamique, 4 cuillères à soupe d'eau remixez jusqu'à avoir une boule. Réservez 30 min au frigo puis travaillez au rouleau et piquez à la fourchette une fois dans le moule.

Coupez les tomates

Mélangez une cuillère à soupe de crème fraîche et une cuillère à soupe de moutarde et garnissez le fond de tarte.

 

 

 

 

 

  Ajoutez ensuite les tomates, saupoudrez de sucre, sel, poivre et piment d'espelette et cuisez 20 min.

 

Ajoutez des tomates cerises, du thym et un filet d'huile d'olive. Cuisez encore 20min.

Le résultat en vaut la peine surtout si la pâte est maison!

 

Escalopes panées au citron

Il y a des recettes qui ont un effet de madeleine de Proust et qui nous renvoient instantanément aux goûts de notre enfance. En ce qui me concerne, les escalopes de poulet panées en font partie. Vous pouvez même les préparer pour un dîner galant, faisant ainsi croire à votre invité(e), de manière totalement déloyale puisque implicite, que vous possédez tous les attributs culinaires qu'il ou elle croyait être exclusivement réservés à sa mère…Ce raisonnement peut sembler tordu, il est néanmoins efficace 🙂


Ouvrez vos escalopes de poulet afin qu'elles soient bien plates et tapez les avec un pilon afin de les affiner. Trempez les ensuite successivement dans un oeuf battu, de la farine et de la panure. Vous obtiendrez ceci:

    Préchauffez une poêle avec un peu de beurre et d'huile (j'ai dit un peu) et faites dorer l'escalope des deux côtés. Servez avec un demi citron que vous pourrez presser sur l'escalope chaude ainsi qu'une salade bien fraîche. 

Menu d'automne de Trissa

Quand je n'ai pas le temps de cuisiner, Trissa m'invite à manger chez elle. La dernière fois c'était un délicieux Gaspacho maison! Mais ce n'est plus vraiment la saison…

J'ai malheureusement raté sa toute nouvelle recette de velouté potiron-marrons inspirée des produits du marché. Voici un petit rattrapage illustré :

Peler et couper le potiron, le laver puis le faire bouillir avec les marrons lavés et incisés en croix.

Une fois cuits les egoutter, peler les marrons et mixer le tout. Ajouter un peu de crème légère liquide.

Saler et déguster!

Vous pouvez poursuivre ce menu de saison par la tarte champignon-tomates :

Un rouleau de pâte feuilletée.
Quelques tomates bien mûres
Des champignons de paris frais
Tapisser le fond de la tarte préalablement piquée avec une fourchette avec de la moutarde. disposer les champignons coupés en tranches, puis les tomates. Sel, poivre + ciboulette. Enfourner 20 mins.

Chérie, c'est moi qui cuisine!

Rien de tel qu'un homme aux fourneaux pour épater ces demoiselles, et le choix du saumon, pour inaugurer cette rubrique, n'est pas un choix anodin! Un pavé de saumon, c'est un produit de "luxe", c'est du poisson, ça n'a pas d'arrêtes, et ça fait tout de suite restaurant. C'est surtout très facile et rapide à cuisiner. Il suffit de le déposer dans une poele chaude avec un peu de matière grasse et de le laisser cuire à feu doux. Une fois le saumon presque cuit, vous retournez le pavé pour le saisir de l'autre côté et vous servez aussitôt.

Les accompagnements sont infinis, mais le saumon se prête bien à des préparations "exotiques" notamment sucrées-salées dont raffolent les femmes. Rappelez-vous des   pavés de saumon créole !

Cette fois ci j'ai accompagné mon saumon d'un peu de mâche et de mirabelles que j'ai simplement fait revenir dans du beurre avec une pincée de sucre complet et un peu de gingembre dont on ne reviendra pas sur les propriétés bien connues des lecteurs.

ça donne ça:

Mais les variations sont nombreuses, comme la sauce au beurre blanc picard, les pommes de terre vapeur ou autres grands classiques.

N'oubliez surtout pas la bonne bouteille de vin blanc qui fera pencher la balance en votre faveur 🙂

Samboussiks végétariens

C'est déjà la rentrée et comme promis je rapporte dans mes bagages plein d'idées de recettes ensoleillées.Il faut dire que les heures de bronzage sur une plage déserte sont extrêmement propices aux réflexions culinaires. Je récuse cependant totalement toute influence extérieure. Non! le samboussik n'est pas une référence visuelle aux muscles des surfeurs de Batroun! Ceux et celles qui y voient une analogie quelconque sont tout simplement pervers!

Je commence la semaine avec une recette libanaise, nostalgie oblige… Cette recette est une réinterprétation, plus légère, des célèbres beignets libanais, que certains aiment frits. Ma meilleure amie me l'a donnée il y a quelques années, elle est très simple à réaliser, il suffit de suivre les étapes:

1- Déroulez un rouleau de pâte brisée et découpez-y des cercles grâce à un verre:

2- Remplissez chaque demi-cercle d'un peu de farce constituée de feta écrasée et poivrée avec un peu de basilic ou de persil ciselé . Attention, il ne faut pas mettre trop de farce sinon le samboussik s'ouvrira durant la cuisson!

3- Refermez le samboussik en repliant la pâte sur la farce de façon à former une demi-lune. Soudez les bords avec une fourchette pour obtenir un joli motif rayé. 4- Enfournez les samboussiks dans un plat,  sur du papier sulfurisé, à une température de 160 degrés. Accomplissez cette étape après avoir installé les invités devant l'apéro 😉 Vérifiez la cuisson toutes les cinq minutes. Une fois le bas légèrement doré, retournez les. Retirez-les du four une fois dorés.

Cette entrée peut être suivie d'un plat oriental, mais elle peut très bien se marier avec de la cuisine internationale, fusion, végétarienne…

Carpaccio de Daurade

Il n'y a pas que les sushis dans la vie, il y a aussi les tartares et les carpaccios! Une autre façon de manger du poisson cru. Et par pitié, prenez autre chose que du saumon, on ne voit que ça dans les restaurants. Voici un carpaccio de Daurade bien frais à manger en entrée ou en plat principal selon la taille des filets. Prévenez juste le poissonnier que vous allez le manger cru.

Un filet de Daurade par personne débarrassé par le poissonnier de sa peau et de ses arrêtes et rincé par vos soins.  Une heure avant la préparation, le mettre une heure (logique!)au congélateur enveloppé dans du film alimentaire. Il sera ainsi prêt à être découpé sans s'émietter.

Badigeonnez les assiettes d'huile d'olive.

Placer le couteau au milieu du filet et faites des tranches fines en biais. une fois le carpaccio prêt vous pouvez couvrir les assiettes de film alimentaire et les réserver au frigo. Avant de servir arrosez les assiettes d'huile d'olive mélangée à du citron vert, ajoutez de la fleur de sel, de la ciboulette et du poivre.

Taquinez le poisson

Même quand on ne sait pas pêcher et que l'on n'habite pas en bord de mer il suffit d'aller au supermarché du coin pour trouver un assez bon choix de poisson. Voici une recette très simple à réaliser:

1- Un bar par personne, nettoyé par le poissonnier que l'on garnit de cerfeuil, sel poivre. En cuisant à l'intérieur du poisson ils dégageront leurs arômes. Faites cuire le poisson à la poêle avec un peu d'huile d'olive.

2- Une écrasée de pommes de terre à l'huile d'olive et au cerfeuil: cuisez les pommes de terre dans une casserole d'eau jusqu'à ce qu'elles soient tendres. La fourchette les transperce facilement.Epluchez les, écrasez les, montez les à l'huile d'olive avec de la ciboulette coupée, et une gousse d'ail écrasée. (Une grosse pomme de terre par personne).

Nos amis les mollusques

Je lance un appel aux phobiques des céphalopodes , aux traumatisés de la tentacule bref à tous les réticents devant la diversification alimentaire  et plus spécifiquement marine. Reprenez-vous! Réagissez! N'en restez pas au stade de: j'ai 9 ans et je VEUX manger des frites ou de la pizza! Visqueux peut rimer avec délicieux!

Pour deux personnes:

8 encornets nettoyés par le poissonnier.Une belle poignée de coriandre fraichement ciselée. Une gousse d'ail. Le jus d'un demi-citron. De l'huile d'olive.

Faire revenir les encornets dans la poêle avec un peu d'huile d'olive. Ajouter la coriandre, l'ail dégermé et pilé et le jus de citron. La recette est archi-simple, il faut simplement faire très attention à la cuisson. Les encornets trop cuits deviennent caoutchouteux et insipides. La cuisson prend environ 5 minutes, n'hésitez pas à goûter.

Cette recette fonctionne très bien avec du poulpe ou de la seiche, bref avec les machins à tentacules…

Servez avec d'autres petits Tapas, pourquoi pas de la friture d'ortolans (farinés au préalable) et des bulots cuits avec une mayonnaise maison.

La polémique des 5 fruits et légumes

Une nouvelle étude vient de démontrer que la consommation de 5 fruits et légumes par jour ne prévenait pas efficacement l'apparition des cancers…Tout ce matraquage serait-il donc inutile? Serait-ce les pesticides dont sont gorgés ces aliments qui faussent l'étude? Même si vous n'avez pas les moyens de manger des fruits et légumes bio à tous les repas, la viande reste l'investissement financier le plus conséquent d'un repas et les fruits et légumes sont gorgés de vitamines et peu caloriques. Voici donc quelques recettes sympathiques et pas chères:

Pourquoi pas un carpaccio d'oranges en entrée avec des feuilles de basilic frais un filet d'huile d'olive et une pincée de poivre noir.

Sinon pour les moins téméraires, idéal en dessert, un carpaccio d'oranges sanguines, saupoudrées de sucre complet et réservées au frigo jusqu'au moment de servir.

Un peu plus long à réaliser mais délicieux, une purée de poivron rouges, que l'on peut déguster à Alep en Syrie dans sa version originale (Mouhammara). Idéale en entrée, en dip dans un apéro ou en accompagnement d'un poisson grillé. Griller deux poivrons rouges au four. Une fois la peau bien ridée, passer sous l'eau froide et éplucher à la main (la peau devrait se détacher très facilement). Mixer la chair des poivrons avec une poignée de noix de cajou (nature). Ajouter une bonne pincée de cumin, de poivre doux, un filet de citron, un peu d'huile d'olive et du sel. Servir frais.

Un dessert pour finir, une simple salade de fraises saupoudrées de sucre complet et de feuilles de menthe.