Tag Archives: oriental

Nos amis les Turcs

Les Ottomans ne se sont pas fait que des amis pendant leurs quelques siècles de domination au Liban mais on leur doit notre amour immodéré pour tout ce qui est haché, embroché et bien cuit! Oui Oui je parle bien des kebabs en tout genre et plus spécifiquement de la recette qui a fait mon bonheur ce dimanche soir: le Kafta.
De la viande hachée mixée avec un oignon, du persil plat, du sel et du poivre doux. En boulette ou en brochettes. Au barbecue ou dans un plat huilé au four. Un délice. Elle était accompagnée de tranches d'aubergines, de poivrons rouges grillés et d'une salade coriandre-tomates.
Pour une viande bien tendre préférez l'épaule d'agneau et huilez les brochettes avant de les cuire.

Tarte à la viande

Vous en avez marre des tartelettes à la tomate, du "faites le plein de vitamines", de la nourriture végétarienne, du bio, du "5 fruits et légumes par jour", du faites du sport par ci attention au cholestérol par là ou vous êtes tout simplement un homme…Cette recette est la vôtre. Réconciliez vous avec les tartes salées, faites de la tarte à la viande!

Une pâte feuilletée non bio, grasse à souhait achetée chez ED, 300g de viande hâchée à 15% de matière grasse, un oignon,une poignée de pignons et l'ingrédient secret : de la mélasse de grenade.

Faites revenir la viande hâchée ainsi que l'oignon finement coupé dans de l'huile d'olive, ajoutez les pignons, salez, poivrez et ajoutez un quart de verre de mélasse de grenade. Garnissez la pâte à tarte de cette préparation, enfournez jusqu'à ce que la pâte soit bien dorée.

Riz au poulet

On a beau se moquer de moi quand je présente le riz au poulet comme un plat libanais, les ricanements laissent toujours place à l'admiration quand je présente le riz à la cannelle presque invisible sous les morceaux de poulet, les amandes, les pignons et les pistaches…Plus le plat est énorme plus il est oriental. Même la béchamel se libanise sous cette profusion d'épices et de saveurs. Il y a bien sûr plusieurs façons de réaliser ce plat, plus ou moins légères, plus ou moins orientales, plus ou moins généreuses. Pour recevoir j'opte bien sûr pour l'authenticité, la profusion, le gras! Eh oui, c'est le secret des plats libanais traditionnels, la main lourde sur les épices, l'huile, le beurre…le raffinement surgit pourtant, comme une révélation, une fois le plat présenté aux convives.

1- Dans le riz au poulet, il y a d'abord le poulet, non pas les cuisses du poulet, ou le blanc du poulet, NON le poulet entier, pour 4 personnes. Du poulet discount au poulet label rouge, c'est selon le budget de chacun. Il faut d'abord le laver au vinaigre et au gros sel puis le plonger dans une grande marmite d'eau avec du sel, du poivre doux, une feuille de laurier, un bâton de cannelle coupé en deux et un oignon. Enlever l'écume blanche qui se forme après l'ébullition. Il cuira tranquillement 1h30 avant d'être dépecé. Le bouillon est bien sûr à conserver dans la marmite.

2- Il y a ensuite le riz, 1 verre de riz rond et un verre de riz long pour obtenir un riz qui se tient sans être trop sec. Laver et égoutter le riz, le saupoudrer de cannelle, le faire revenir dans de l'huile, puis ajouter 4 verres de bouillon porté à ébullition. Cuire à feu très doux, à couvert. Une fois tout le bouillon évaporé le riz est cuit. Ajouter du sel et un filet de citron. Si le riz est cuit avant l'évaporation du bouillon cuire à feu vif à découvert. S'il n'est pas assez cuit, ajouter du bouillon.

3- faire revenir les amandes et les pignons dans de l'huile, servez le riz dans un grand plat, ajoutez les morceaux de poulet réchauffés dans une poêle, parsemez généreusement des pignons, amandes et de pistaches crues.

4- Pour la sauce, réservez un peu de bouillon et faites le réduire avec une cuillère à soupe de farine. Sinon, faites une béchamel classique (un grand verre de lait porté à ébullition avec une cuillère à soupe de farine, une fois épais ajouter un morceau de beurre, du sel, du poivre, un filet de citron et une pincée de muscade).