Tag Archives: plat

Tarte aux tomates

Maintenant que les élections présidentielles sont finies, on peut arrêter de jeter des tomates sur les candidats que l'on déteste  et recommencer à les manger. Surtout que le printemps sera bref et que la crise est à nos portes (elle attendait juste la passation de pouvoir)… Il faudra s'habituer à être végétariens vu que sous la gestion des socialistes nous ne pourrons plus jamais manger de viande :p

Moi je dis tant mieux, on sera minces et beaux!

Pour la pâte :

Option paresseux : une pâte brisée prête à dérouler

Option nerds : Mixez 200g de farine, 125g de beurre, 1 pincée de sel, 1 pincée de sucre pour obtenir un mélange sableux, ajoutez un jaune d'oeuf, une cuillère à soupe de vinaigre balsamique, 4 cuillères à soupe d'eau remixez jusqu'à avoir une boule. Réservez 30 min au frigo puis travaillez au rouleau et piquez à la fourchette une fois dans le moule.

Coupez les tomates

Mélangez une cuillère à soupe de crème fraîche et une cuillère à soupe de moutarde et garnissez le fond de tarte.

 

 

 

 

 

  Ajoutez ensuite les tomates, saupoudrez de sucre, sel, poivre et piment d'espelette et cuisez 20 min.

 

Ajoutez des tomates cerises, du thym et un filet d'huile d'olive. Cuisez encore 20min.

Le résultat en vaut la peine surtout si la pâte est maison!

 

Escalopes panées au citron

Il y a des recettes qui ont un effet de madeleine de Proust et qui nous renvoient instantanément aux goûts de notre enfance. En ce qui me concerne, les escalopes de poulet panées en font partie. Vous pouvez même les préparer pour un dîner galant, faisant ainsi croire à votre invité(e), de manière totalement déloyale puisque implicite, que vous possédez tous les attributs culinaires qu'il ou elle croyait être exclusivement réservés à sa mère…Ce raisonnement peut sembler tordu, il est néanmoins efficace 🙂


Ouvrez vos escalopes de poulet afin qu'elles soient bien plates et tapez les avec un pilon afin de les affiner. Trempez les ensuite successivement dans un oeuf battu, de la farine et de la panure. Vous obtiendrez ceci:

    Préchauffez une poêle avec un peu de beurre et d'huile (j'ai dit un peu) et faites dorer l'escalope des deux côtés. Servez avec un demi citron que vous pourrez presser sur l'escalope chaude ainsi qu'une salade bien fraîche. 

Jé souis zitalien

Ah les italiens! quels séducteurs!

Ce post est pour vous, orientaux et autres poilus ayant tenté d'usurper la nationalité italienne pour séduire. Si vos tentatives d'imiter l'accent transalpin ont lamentablement échoué,  si vous ne méritez que l'adjectif brun dans l'expression "beau brun ténébreux", vous allez prendre votre revanche!

Eh oui! vous n'êtes pas un rital, vous n'en avez ni l'accent ni le look malgré les tonnes de gel que vous vous mettez dans les cheveux… Pourtant votre pizza maison va faire fondre les plus récalcitrantes.

Il suffit d'un mauvais four, d'une pâte à pizza, de sauce tomate ainsi que des ingrédients de votre choix.

Moi j'ai choisi de la mozzarella di buffala, des tomates séchés, du jambon italien et du fromage râpé. Vous pouvez remplacer les tomates par des figues, ou ajouter des olives et des champignons. 15 minutes après avoir garni et enfourné la pizza le résultat est là :

Et n'oubliez pas l'humour qui va avec…

Jean Cocteau l'a dit "Les italiens sont des français de bonne humeur"

Réveillon 2011

Je me devais de rompre ce long silence dans cette période de fêtes, malgré l'imminence du dépôt de la thèse qui ne me laisse pas beaucoup le temps de cuisiner. Mes rêves de sablés de noël, brioches et autres brunchs festifs attendront l'année prochaine. J'ai cependant pu assouvir mon envie de cuisine hier soir, après une journée de travail, en préparant un menu très festif mais aussi très facile. Ce menu peut bien convenir pour le réveillon, mais aussi pour un repas entre amis ou un anniversaire.

Amis des canards et des oies et autres végétariens, détournez les yeux, ce menu n'est absolument pas pour vous. Ici il faut assumer le gavage des bêtes, la viande saignante, la profusion de gras, bref nos bonnes vieilles traditions françaises! Ami lecteur offusqué es-tu bien sûr d'avoir tes papiers?

Trêve de plaisanteries, passons à l'entrée :

Deux belles tranches de foie gras par personne avec un peu de fleur de sel.

Il faut acheter un bloc de foie gras entier et non avec morceaux, une marque distributeur peut très bien faire l'affaire pour cette recette. Maintenez le foie gras au frigo, découpez les tranches avec la lame d'un couteau passée sous l'eau chaude.

Pilez 4 à six biscuits spéculoos. Pelez et coupez deux petites pommes rouges en dés et faites les revenir dans une poêle avec un peu de beurre.

Une fois les pommes cuites, servez le fois gras accompagné de sa compotée de pommes tièdes. Décorez généreusement l'assiette avec la poudre de spéculoos.

A déguster avec un sauternes, mais aussi un vin rouge puissant et fruité comme un côtes du Rhône, ou encore un vin aux notes épicées qui se marie bien avec le spéculoos.

Pour le plat principal, deux beaux magrets de canard dont vous aurez entaillé le gras (en losanges)  puis salé poivré et badigeonné de miel d’acacia. Dorez les magrets a feu vif puis baissez le feu, sinon la peau va brûler.  Dès que la chair cuit sur les cotés, retournez les magrets une minute afin qu'ils restent rosés.

En accompagnement une poêlée de champignons, ici des chanterelles grises et jaunes que l'on a fait suer dans de l'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles rendent leur eau, puis nous avons salé, poivré et ajouté une gousse d'ail pilé. Le reste des pommes de l'entrée peuvent aussi accompagner le canard.

Pas vraiment besoin de dessert après ce festin. Mais si vous y tenez, vous pouvez  faire la mousse chocolat blanc, chocolat noir sur lit de spéculoos, dont vous trouverez la recette ici

Bon appétit et bonnes fêtes à tous!

Un peu d'exotisme

Je ne poste pas assez souvent pour cause de thèse, mais aujourd'hui je vous offre un menu complet que vous pourrez tester dès ce week-end! Comme il commence à faire un peu froid, j'ai fait le choix de l'exotisme dans les assiettes.

Si vous êtes courageux, vous pouvez préparer les fameuses accras de Fabrice pour l'apéritif, pourquoi pas avec des mojitos maison , l'ambiance est alors garantie, surtout si c'est Alaa qui est préposé aux boissons (voir illustration ci-contre 🙂  )

Sinon vous pouvez vous contenter de faire des misérables canapés de tarama, sans colorant de préférence.

Pour l'entrée, j'ai fait un velouté de lentilles corail au citron vert et lait de coco.

Pour 4 personnes:

Faites cuire à feu doux 500g de lentilles corail lavées et égoutées dans 3 verres d'eau, mixez les, ajoutez 20cl de lait de coco, le jus de deux citrons verts, 2 bonnes pincées de gingembre, 2 bonnes pincées de 4 épices, un peu de sel. Décorez avec des zestes de citron vert. Faites la soupe à l'avance, réchauffez pendant l'apéro.

Pour le plat principal la préparation est plus longue mais très facile:

1- Les crevettes: Décortiquez 5 ou 6 grosses crevettes par personne, réservez les têtes. Avant de servir, faites revenir les crevettes avec le jus de tête (vous pressez la tête au dessus de la poele et vous la jetez ensuite), et une gousse d'ail écrasée dans un peu d'huile d'olive. Salez, poivrez, c'est prêt. Faites le au tout dernier moment, ça refroidit vite. Vous pouvez flamber les crevettes, mais ça c'est une autre histoire…

2- La sauce: Mixez 15 feuilles de menthe, un avocat bien mûr, un demi-citron, une gousse d'ail, 2 yaourts brassés, un peu de curry (en pâte c mieux). Réservez.

Encore plus facile et meilleur: mixez un bouquet de menthe, une gousse d'ail, du sel et deux yaourts brassés, par contre la sauce sera plutôt liquide.

3- L'accompagnement: Pelez et coupez en lamelles ou en rondelles 1 grosse patate douce, 2 panais, 1 aubergine, 1 courgette (pas la peine de peler la courgette, mais la peau de l'aubergine est amère). Badigeonnez d'huile d'olive et faites cuire dans un plat au four, en retournant à mi-cuisson. Attention ça peut-être long et fastidieux selon la contenance et la puissance du four, mais ça vaut le coup. Faites le à l'avance aussi puis tenez chaud dans le four. Salez, poivrez.

Enfin en dessert, j'ai fait des tartelettes tatin de poire, servies avec une glace vanille-noix de pécan. Vous trouverez la recette ici, il suffit de remplacer les mirabelles par des lamelles de poire. Par contre je conseille de beurrer les moules, ça a légèrement collé.


Chérie, c'est moi qui cuisine!

Rien de tel qu'un homme aux fourneaux pour épater ces demoiselles, et le choix du saumon, pour inaugurer cette rubrique, n'est pas un choix anodin! Un pavé de saumon, c'est un produit de "luxe", c'est du poisson, ça n'a pas d'arrêtes, et ça fait tout de suite restaurant. C'est surtout très facile et rapide à cuisiner. Il suffit de le déposer dans une poele chaude avec un peu de matière grasse et de le laisser cuire à feu doux. Une fois le saumon presque cuit, vous retournez le pavé pour le saisir de l'autre côté et vous servez aussitôt.

Les accompagnements sont infinis, mais le saumon se prête bien à des préparations "exotiques" notamment sucrées-salées dont raffolent les femmes. Rappelez-vous des   pavés de saumon créole !

Cette fois ci j'ai accompagné mon saumon d'un peu de mâche et de mirabelles que j'ai simplement fait revenir dans du beurre avec une pincée de sucre complet et un peu de gingembre dont on ne reviendra pas sur les propriétés bien connues des lecteurs.

ça donne ça:

Mais les variations sont nombreuses, comme la sauce au beurre blanc picard, les pommes de terre vapeur ou autres grands classiques.

N'oubliez surtout pas la bonne bouteille de vin blanc qui fera pencher la balance en votre faveur 🙂

Parmentier de patates douces

Dans la gamme des plats pas chers qui peuvent nourrir une armée d'invités, le parmentier vient en tête. Cette recette très facile à réaliser devient délicieuse si on en soigne les détails.

Pelez et lavez des patates douces (une par personne) et faites les bouillir dans une casserole. Une fois les pommes de terre cuites, mixez les (ou écrasez les à la fourchette), ajoutez une noix de beurre par personne, salez, poivrez, réservez la purée.

Faites dorer dans de l'huile d'olive un oignon haché, ajoutez 100g de viande hachée par personne puis une bonne poignée de pignons de pin. Salez, poivrez avec un mélange de quatre épices et ajoutez un filet de mélasse de grenade que l'on trouve dans les épiceries orientales.

Une fois ce mélange bien cuit, mettez la purée chaude dans un plat puis superposez-y la viande.

Ce parmentier serait très réussi avec du canard ou du boudin noir.

Voyage en Italie

Chers lecteurs masculins: au lieu de pratiquer votre faux accent italien (consistant à ajouter des voyelles au hasard à la fin de chaque mot), séduisez ces demoiselles par du concret en invitant les produit italiens dans votre cuisine. De plus en plus accessibles, on peut s'en servir dès le petit déjeuner pour relever avec du parmesan des œufs bêtement brouillés, et les réconcilier avec quelques tranches de pancetta poêlées.                           

Ce qui compte c'est bien sûr plus que jamais la qualité du produit. Il y a hélas une énorme différence entre de la mozzarella premier prix et de la mozzarella achetée dans une bonne épicerie italienne. On peut la servir en entrée avec quelques tranches de jambon sec ou même en plat, en assiette italienne accompagnée d'autres produits. Ici nous avons des tomates séchées, de la mozzarella, de la ricotta, de la mâche et du jambon de parme.

Pour finir, une vraie recette pour le dessert, pour contrer les accusations de paresse dont je fais l'objet dans certains commentaires 🙂

De la Panacotta (Panna cotta ou crème cuite littéralement) pour 4 personnes:

Faites infuser une gousse de vanille ainsi que sa chair que vous aurez grattée, dans 60cl de crème liquide entière (de quelques minutes à 24h selon le temps dont vous disposez).

Faites tremper 4 feuilles de gélatine (rayon pâtisserie du supermarché) dans un bol d'eau froide pour les réhydrater.

Retirez les gousses de vanille et portez la crème à ébullition, à feu doux, avec 75g de sucre. Retirez du feu. Ajoutez ensuite la gélatine essorée et mélangez bien jusqu'à ce qu'elle fonde entièrement. Versez dans des verres ou dans un plat. Laissez refroidir.  Réservez au réfrigérateur au moins trois heures pour que la panacotta prenne.

Servez avec un coulis de mangue (des tranches de mangue simplement mixées avec un peu de sucre) ou de fruits rouges.

Si vous voulez briller en société vous pouvez démouler votre panacotta dans une assiette, sur un fond de coulis et la décorer d'une feuille de basilic ou de menthe. Pour démouler passez la lame d'un couteau entre le ramequin et la crème et tremper quelques secondes le fond du ramequin dans de l'eau tiède. Sinon utilisez des moules flexibles. Je ne garantis pas le résultat, personnellement je coupe des parts de panacotta dans le plat juste avant de servir. Le moule àcake est aussi une excellente alternative pour démouler facilement.

Enfin pour les puristes qui refusent d'utiliser de la crème liquide de supermarché, la vraie Panna se trouve en épicerie.

N'hésitez pas à partager vos astuces italiennes en commentaire!

La fatté de Marie

Ma cousine Marie a enfin le temps de partager l'une de ses recettes! Une Fatte de pois-chiches. Comme elle n'a envoyé que la photo il vous suffit de déduire la recette à partir des éléments visuels 🙂 Je me lance la première:

Des pois-chiches bien cuits, du yaourt mélangé à de l'ail pilé, du pain grillé et des pignons frits ou grillés.

Bon appétit!

Nos amis les mollusques

Je lance un appel aux phobiques des céphalopodes , aux traumatisés de la tentacule bref à tous les réticents devant la diversification alimentaire  et plus spécifiquement marine. Reprenez-vous! Réagissez! N'en restez pas au stade de: j'ai 9 ans et je VEUX manger des frites ou de la pizza! Visqueux peut rimer avec délicieux!

Pour deux personnes:

8 encornets nettoyés par le poissonnier.Une belle poignée de coriandre fraichement ciselée. Une gousse d'ail. Le jus d'un demi-citron. De l'huile d'olive.

Faire revenir les encornets dans la poêle avec un peu d'huile d'olive. Ajouter la coriandre, l'ail dégermé et pilé et le jus de citron. La recette est archi-simple, il faut simplement faire très attention à la cuisson. Les encornets trop cuits deviennent caoutchouteux et insipides. La cuisson prend environ 5 minutes, n'hésitez pas à goûter.

Cette recette fonctionne très bien avec du poulpe ou de la seiche, bref avec les machins à tentacules…

Servez avec d'autres petits Tapas, pourquoi pas de la friture d'ortolans (farinés au préalable) et des bulots cuits avec une mayonnaise maison.