Tag Archives: pommes

Apple pie

Tous ceux qui ont regardé la série Friends ou un certain quota de films américains, connaissent la fête de Thanksgiving. Entendons nous bien, par le verbe connaître je veux plutôt dire pour ma part, que j'ai déjà vu télévisuellement une bande d'américains entrain de se partager une dinde gargantuesque dans la joie et la bonne humeur, enfin pas toujours puisque le propre de ces fictions est d'introduire un élément perturbateur et du suspense.  Bref, pour  moi Thanksgiving c'est des américains, une dinde, de la sauce de canneberge, des indiens, mais je ne sais plus pourquoi, des canadiens, mais pas en même temps, un zeste de religion oublié et de la tarte à la citrouille.

Pour vous tout cela est sans doute plus clair!

Pour célébrer cette fête fort obscure, rien de mieux qu'un vraie tourte aux pommes maison:

Pour la pâte mélangez  avec vos doigts 100g de beurre coupé en morceau, 200g de farine et 10cl d'eau. Formez une pâte et laissez la reposer au frigo. (si c trop sec ajoutez un peu d'eau si ça colle trop ajoutez de la farine)

Pelez et découpez 4 pommes en dés, saupoudrez les de 2 cuillères à soupe de sucre et d'un peu de rhum. Vous pouvez mettre de la cannelle.

Sortez la pâte du frigo, étalez 3/4 de la pâte dans le fond du moule sur du papier sulfurisé (étalez la pâte entre deux papiers suflurisés comme ça elle ne collera pas, posez la dans le moule et enlevez le papier du dessus). Mettez les pommes, étalez la pâte restante et posez la délicatement sur les pommes, refermez hermétiquement les bords et collez les entre eux avec vos doigts trempés dans de l'eau.  Saupoudrez de sucre et enfourner 25min à 200°

Réveillon 2011

Je me devais de rompre ce long silence dans cette période de fêtes, malgré l'imminence du dépôt de la thèse qui ne me laisse pas beaucoup le temps de cuisiner. Mes rêves de sablés de noël, brioches et autres brunchs festifs attendront l'année prochaine. J'ai cependant pu assouvir mon envie de cuisine hier soir, après une journée de travail, en préparant un menu très festif mais aussi très facile. Ce menu peut bien convenir pour le réveillon, mais aussi pour un repas entre amis ou un anniversaire.

Amis des canards et des oies et autres végétariens, détournez les yeux, ce menu n'est absolument pas pour vous. Ici il faut assumer le gavage des bêtes, la viande saignante, la profusion de gras, bref nos bonnes vieilles traditions françaises! Ami lecteur offusqué es-tu bien sûr d'avoir tes papiers?

Trêve de plaisanteries, passons à l'entrée :

Deux belles tranches de foie gras par personne avec un peu de fleur de sel.

Il faut acheter un bloc de foie gras entier et non avec morceaux, une marque distributeur peut très bien faire l'affaire pour cette recette. Maintenez le foie gras au frigo, découpez les tranches avec la lame d'un couteau passée sous l'eau chaude.

Pilez 4 à six biscuits spéculoos. Pelez et coupez deux petites pommes rouges en dés et faites les revenir dans une poêle avec un peu de beurre.

Une fois les pommes cuites, servez le fois gras accompagné de sa compotée de pommes tièdes. Décorez généreusement l'assiette avec la poudre de spéculoos.

A déguster avec un sauternes, mais aussi un vin rouge puissant et fruité comme un côtes du Rhône, ou encore un vin aux notes épicées qui se marie bien avec le spéculoos.

Pour le plat principal, deux beaux magrets de canard dont vous aurez entaillé le gras (en losanges)  puis salé poivré et badigeonné de miel d’acacia. Dorez les magrets a feu vif puis baissez le feu, sinon la peau va brûler.  Dès que la chair cuit sur les cotés, retournez les magrets une minute afin qu'ils restent rosés.

En accompagnement une poêlée de champignons, ici des chanterelles grises et jaunes que l'on a fait suer dans de l'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles rendent leur eau, puis nous avons salé, poivré et ajouté une gousse d'ail pilé. Le reste des pommes de l'entrée peuvent aussi accompagner le canard.

Pas vraiment besoin de dessert après ce festin. Mais si vous y tenez, vous pouvez  faire la mousse chocolat blanc, chocolat noir sur lit de spéculoos, dont vous trouverez la recette ici

Bon appétit et bonnes fêtes à tous!

Made in Normandie

En Normandie il n'y a pas que des vaches et du beurre, il y a aussi des pommiers et donc du cidre, des œufs et bien d'autres merveilles comme le Mont  Saint-Michel … De quoi faire un très bon gâteau aux pommes.

On préchauffe le four à 210 degrés.

Dans le saladier il y a : 90g de beurre mou battu avec 70g de sucre, 3 œufs, 100g de farine et un demi sachet de levure chimique.

On y ajoute deux pommes pelées, coupées en dés et caramélisées dans 10g de beurre et un peu de sucre. La pâte est un peu épaisse, on l'assouplit avec du cidre ou du jus de pomme. Environ une tasse.

On verse la pâte dans un moule à cake bien beurré. On ajoute sur le dessus de la pâte une pomme pelée et coupée en fines lamelles (sur toute la longueur du gâteau). On saupoudre de sucre pour qu'elle dore bien. On enfourne alors dix minutes à 210 degrés puis on baisse à 180 pour la suite de la cuisson. Environ une demi heure. Si le cake est un peu trop doré on peut le couvrir d'une feuille d'aluminium pour poursuivre la cuisson.Une fois le cake tiède on peut le démouler et le déguster avec une tasse de thé ou du cidre.

Saint-Jacques et leur déclinaison de pommes

C'est sans doute plutôt une recette d'automne, mais elle passe très bien au printemps aussi. Des noix de Saint-Jacques débarrassées de leurs coquilles et de leur corail par le poissonnier, flambées au calva, accompagnées de pommes et déglacées au cidre (MIAM!). Pour les plus fauchés le calva n'est peut-être pas indispensable. Si vous n'avez vraiment pas d'argent il ne vous reste alors que la pomme… 🙂

Pour 4 personnes: Faites revenir une grosse pomme golden pelée et tranchée en lamelles dans une belle noix de beurre. Une fois dorée à feu vif, laissez la "compoter" à feu plus doux. Réservez dans un four tiède.

Ne lavez pas la poêle et faites y revenir 12 Saint-Jacques sans trop les cuire puis flambez les au calva.( Il suffit de les arroser d'alcool puis de les enflammer). Peureux fauchés et maladroits oubliez cette étape.

Dressez enfin vos assiettes, versez un petit verre de cidre dans la poêle chaude pour déglacer (récupérer les arômes de la cuisson dans une sauce exquise). Nappez de sauce. Salez, poivrez, servez.