Tag Archives: végétarien

Un weekend à Bristol

L'un des plus grands avantages de la vie d'une chercheuse, ce sont les déplacements liés à des colloques, conférences ou autres journées d'études. L'occasion de voir du pays, de découvrir de nouveaux horizons. Sauf qu'on ne choisit pas la destination, et que l'on peut se retrouver au bout du monde, dans un village désert en plein été, sur les bans d'une école primaire non-climatisée à devoir partager ses conclusions sur les cinémas transnationaux. Heureusement qu'il y a aussi de bonnes surprises, comme ce weekend à Bristol.

Bristol c'est une grande ville anglaise déguisée en petite ville de province. C'est aussi de jolis coins de campagne en pleine ville . C'est un dédale de rues qui montent et qui descendent, une promenade sur les quais, de grands jardins, et une vieille ville très sympathique. On peut y visiter la cathédrale datant du Moyen-âge et flâner dans les petites rues où les bâtiments se suivent et ne se ressemblent pas.

Mais marcher ça donne faim! Et à moins de vouloir manger dans l'un des (très) nombreux fast foods  que l'on croise sur son chemin il faut bien ouvrir l'oeil.

Voilà justement un café qui semble un peu différent des autres.

Une fois à l'intérieur je ne suis pas déçue! Il y a un marché du dimanche, on y trouve des gâteaux, des vêtements et des chaussures vintage. On y trouve aussi, et c'est le spectacle le plus intéressant, des anglais. C'est sans doute la touche arty du lieu qui attire une certaine catégorie de clients, mais le résultat satisfait ma vision stéréotypée de l'anglais: un grand échalas habillé en jean slim, pull vintage seventies, affublé de nombreux piercings et d'une coupe de cheveux totalement extravagante. Ou encore d'un gilet et d'un foulard en soie pointillé. sans oublier l'anglaise vêtue d'une jupe toujours trop courte et trop serrée, avec une ribambelle d'accessoires dont le seul point commun est qu'ils sont dépareillés. Tout cela donne une joyeuse bande de larrons qui dévorent d'énormes assiettes de nourriture, ce qui n'a pas trop l'air d'affecter leur ligne.

Un coup d'oeil sur le "sunday menu" me confirme ce que je pensais déjà, nous sommes chez un peuple décomplexé dans son rapport à la nourriture. Entre le "breakfast" servi jusqu'à 15heures et les nombreux burgers, mon coeur balance. Je finis par prendre une assiette végétarienne, synonyme en France de quelques légumes rachitiques mais néanmoins BIO! Voici ce que j'obtiens : Une sorte de pavé végétarien à base de patates douces accompagné de pommes sautées, de racines, de carottes, de choux-fleurs au fromage, de purée, d'une "pie" et j'en passe…

Je ne résiste cependant pas au dessert, que je partage avec mes hôtes Pascale et Massimo qui ont fait de ce séjour une réussite.

N'hésitez pas, si vous avez une envie de week-end anglais, vous savez où aller.

Menu d'automne de Trissa

Quand je n'ai pas le temps de cuisiner, Trissa m'invite à manger chez elle. La dernière fois c'était un délicieux Gaspacho maison! Mais ce n'est plus vraiment la saison…

J'ai malheureusement raté sa toute nouvelle recette de velouté potiron-marrons inspirée des produits du marché. Voici un petit rattrapage illustré :

Peler et couper le potiron, le laver puis le faire bouillir avec les marrons lavés et incisés en croix.

Une fois cuits les egoutter, peler les marrons et mixer le tout. Ajouter un peu de crème légère liquide.

Saler et déguster!

Vous pouvez poursuivre ce menu de saison par la tarte champignon-tomates :

Un rouleau de pâte feuilletée.
Quelques tomates bien mûres
Des champignons de paris frais
Tapisser le fond de la tarte préalablement piquée avec une fourchette avec de la moutarde. disposer les champignons coupés en tranches, puis les tomates. Sel, poivre + ciboulette. Enfourner 20 mins.

Moujaddara

J'ai longtemps hésité avant de poster la recette de mon plat préféré, essentiellement pour des raisons esthétiques. Comment rendre compte du goût incomparable de la Moujaddara avec des photos forcément moins appétissantes que l'impact gustatif réel. Cette purée de lentilles peut se préparer de diverses façons, avec des lentilles blondes et des grains de riz, de la manière classique, plus ou moins réduite en purée selon les goûts de chacun.  Avec des lentilles et du riz en proportion égales elle devient une moudardara. Elle peut aussi être jaune (moujaddara safra) à base de lentilles corail comme dans le sud Liban, elle prend alors une consistance plus liquide et des saveurs de cannelle et de cumin. Le riz peut être remplacé par du boulgour comme à Alep.

Pour une Moujaddara au riz ou au Boulgour pour 4 personnes, prévoyez:

1 verre de lentilles blondes, 5 verres d'eau, 1/4 de verre de riz ou de boulgour, 2 oignons, 1/4 de verre d'huile d'olive, sel, 4 épices.

1- Lavez le riz ou le boulgour et faites le tremper. Lavez et égouttez les lentilles puis mettez les dans une cocotte avec l'eau. Laissez cuire à couvert et à feu très doux entre 45min et 1h, jusqu'à ce que les lentilles soient cuites (elles commencent à coller). N'oubliez pas de remuer très régulièrement.

2- Ajoutez le riz ou le boulgour égoutté ainsi que le sel et les épices et laissez cuire environ 15minutes en remuant constamment jusqu'à cuisson du riz. Si l'eau est entièrement évaporez ajoutez en un peu.

Si vous vous arrêtez là vous avez une recette très légère. Mais soyez téméraires:

3- Hachez les oignons en lamelles et faites les frire dans l'huile d'olive. Réservez mais ne jetez pas l'huile de friture.

4- Si vous êtes carrément courageux ajoutez l'huile de friture à la moujaddara avant de la servir, couvrez en la surface des oignons frit.

Servez ce plat chaud, ou froid avec du pain libanais, une salade de choux, des radis, de la menthe…

Si vous zappez les étapes 3 et 4 incorporez un oignon hâché dans la préparation (revenu dans de l'huile ou pas) en même temps que le riz.

Si vous préférez une consistance lisse, passez les lentilles au moulin avant d'incorporer le riz.

Bientôt d'autres idées pour manger des lentilles! Je vous rappelle que contrairement aux idées reçues les lentilles sont  peu caloriques et contiennent très peu de matières grasses. Elles ont aussi un index glycémique bas, c'est à dire qu'elles ne vont pas provoquer un pic d'insuline après leur ingestion et vous redonner faim, au contraire, vous serez rassasié pour longtemps.

Samboussiks végétariens

C'est déjà la rentrée et comme promis je rapporte dans mes bagages plein d'idées de recettes ensoleillées.Il faut dire que les heures de bronzage sur une plage déserte sont extrêmement propices aux réflexions culinaires. Je récuse cependant totalement toute influence extérieure. Non! le samboussik n'est pas une référence visuelle aux muscles des surfeurs de Batroun! Ceux et celles qui y voient une analogie quelconque sont tout simplement pervers!

Je commence la semaine avec une recette libanaise, nostalgie oblige… Cette recette est une réinterprétation, plus légère, des célèbres beignets libanais, que certains aiment frits. Ma meilleure amie me l'a donnée il y a quelques années, elle est très simple à réaliser, il suffit de suivre les étapes:

1- Déroulez un rouleau de pâte brisée et découpez-y des cercles grâce à un verre:

2- Remplissez chaque demi-cercle d'un peu de farce constituée de feta écrasée et poivrée avec un peu de basilic ou de persil ciselé . Attention, il ne faut pas mettre trop de farce sinon le samboussik s'ouvrira durant la cuisson!

3- Refermez le samboussik en repliant la pâte sur la farce de façon à former une demi-lune. Soudez les bords avec une fourchette pour obtenir un joli motif rayé. 4- Enfournez les samboussiks dans un plat,  sur du papier sulfurisé, à une température de 160 degrés. Accomplissez cette étape après avoir installé les invités devant l'apéro 😉 Vérifiez la cuisson toutes les cinq minutes. Une fois le bas légèrement doré, retournez les. Retirez-les du four une fois dorés.

Cette entrée peut être suivie d'un plat oriental, mais elle peut très bien se marier avec de la cuisine internationale, fusion, végétarienne…

Du beurre dans les épinards

Enfant j'ai toujours rêvé de manger des épinards, comme Popeye, à même la boite de conserve. Ce bel enthousiasme retombait toujours une fois confrontée à l'assiette. C'est la tourte aux épinards de ma mère qui m'a réconciliée avec ce légume. Les tartes aux légumes sont en général assez faciles à préparer, même quand on n'a pas un rouleau de pâte brisée sous la main, il suffit de mélanger 200g de farine, 100g de beurre, 1 œuf, une pincée de sel et un peu d'eau. Une fois la boule formée, laisser reposer 30 min au frigo.

Etaler ensuite la pâte, ajouter les épinards cuits dans un peu de beurre ou d'huile, verser  de 15cl de crème légère battue avecun oeuf, du sel, du poivre, saupoudrer de gruyère et enfourner une vingtaine de minutes.

La fatté de Marie

Ma cousine Marie a enfin le temps de partager l'une de ses recettes! Une Fatte de pois-chiches. Comme elle n'a envoyé que la photo il vous suffit de déduire la recette à partir des éléments visuels 🙂 Je me lance la première:

Des pois-chiches bien cuits, du yaourt mélangé à de l'ail pilé, du pain grillé et des pignons frits ou grillés.

Bon appétit!

Tarte poivrons courgettes

Un peu de soleil dans l'assiette pour compenser le temps (encore!) gris de cette semaine parisienne. Faites revenir un poivron rouge, un poivron jaune et une courgette dans une poêle avec de l'huile d'olive et un petit oignon.

Etalez les légumes cuits sur une pâte brisée. Ajoutez 20cl de crème légère mélangée avec un oeuf battu, du sel et du poivre.

Saupoudrez de gruyère

Enfournez à 180° (th.6) jusqu'à ce que la pâte soit cuite.

La polémique des 5 fruits et légumes

Une nouvelle étude vient de démontrer que la consommation de 5 fruits et légumes par jour ne prévenait pas efficacement l'apparition des cancers…Tout ce matraquage serait-il donc inutile? Serait-ce les pesticides dont sont gorgés ces aliments qui faussent l'étude? Même si vous n'avez pas les moyens de manger des fruits et légumes bio à tous les repas, la viande reste l'investissement financier le plus conséquent d'un repas et les fruits et légumes sont gorgés de vitamines et peu caloriques. Voici donc quelques recettes sympathiques et pas chères:

Pourquoi pas un carpaccio d'oranges en entrée avec des feuilles de basilic frais un filet d'huile d'olive et une pincée de poivre noir.

Sinon pour les moins téméraires, idéal en dessert, un carpaccio d'oranges sanguines, saupoudrées de sucre complet et réservées au frigo jusqu'au moment de servir.

Un peu plus long à réaliser mais délicieux, une purée de poivron rouges, que l'on peut déguster à Alep en Syrie dans sa version originale (Mouhammara). Idéale en entrée, en dip dans un apéro ou en accompagnement d'un poisson grillé. Griller deux poivrons rouges au four. Une fois la peau bien ridée, passer sous l'eau froide et éplucher à la main (la peau devrait se détacher très facilement). Mixer la chair des poivrons avec une poignée de noix de cajou (nature). Ajouter une bonne pincée de cumin, de poivre doux, un filet de citron, un peu d'huile d'olive et du sel. Servir frais.

Un dessert pour finir, une simple salade de fraises saupoudrées de sucre complet et de feuilles de menthe.

Tabboulé libanais

Je ne suis pas une grande adepte du tabboulé que je trouve assez peu digeste, mais ce week-end j'ai décidé d'en préparer un pour la première fois. Il semble que la préparation de cette salade à base de persil soit gravée dans le code génétique de toute libanaise qui se respecte (juste à côté du brushing et de la chirurgie esthétique). J'étais très surprise de me souvenir de tous les ingrédients nécessaires et de trouver, instinctivement, la bonne façon de les préparer et de les assaisonner. En hachant très finement le persil, je me sentais, pour la première fois depuis des années, en adéquation totale avec ma nature profonde…

Pour vivre cette expérience métaphysique et vous reconnecter avec la libanaise qui sommeille en vous (quelque soit votre nationalité) il faut:

2 bouquets de persil lavés et séchés (sinon vous pouvez les lavez une fois hachés et les mettre dans un torchon au soleil), 1/2 bouquet de menthe, 1 grosse tomate, 1 oignon, 1 poignée de boulgour fin, citron , sel, poivre doux, huile d'olive.

lavez puis tremper 1h le boulgour afin qu'il gonfle bien. Effeuillez puis hachez finement le persil et la menthe. Réservez. Hachez la tomates en mini-cubes, réservez. Hachez très finement l'oignon, salez et poivrez, réservez. Mélangez la salade et ajoutez le jus d'un demi-citron puis de l'huile d'olive. Rectifiez l'assaisonnement, servez.

Mini cakes printaniers

Quelle est la différence entre un cake et un mini-cake?

Le mini-cake est bien plus chic, plus léger, plus moelleux. Le cake salé est déjà dépassé, le mini-cake n'a pas encore connu son heure de gloire!Seul en entrée, disposé artistiquement sur son lit de roquette, en duo en plat unique, ou tranché pour l'apéro, on peut épater la galerie à bon compte.Les mini-moules en silicone sont le must-have, pas besoin de les beurrer et ultra-simples à démouler. Sinon un moule à cake classique fera l'affaire. Des moules à muffins aussi.La quantité de pâte est prévue pour une dizaine de mini-cakes ou un grand cake.

1- Préchauffez votre four à 180° (th.6) . La recette a été réalisée dans un four sans indications de température. Je l'ai préchauffé au maximum puis je l'ai baissé au minimum avant d'enfourner les moules, eux mêmes déposés dans un plat pour éviter qu'ils ne brûlent avant de cuire. Vous l'aurez compris, le seul risque avec le cake c'est la cuisson, soyez donc très vigilants, surveillez la constament.

2- Battez deux oeufs, 7 cl d'huile d'olive et 7cl de lait dans un saladier. Ajouter 120g de farine. Une fois la pâte bien lisse ajouter 80g de gruyère râpé, les ¾ d'un poivron rouge lavé et coupé en dés, 100g de feta coupée en dés et mélanger délicatement. Ajouter une cuillère à soupe de cumin, deux pincées de sel, deux pincées de poivre, un demi-sachet de levure et mélangez délicatement une dernière fois.

3- Versez la pâte dans le ou les moules en les remplissant aux deux tiers (la pâte va lever). Si vos moules ne sont pas en silicone n'oubliez pas de les beurrer et de les fariner. Décorez avec le reste du poivron. Enfournez 30 minutes environ. Le cake est cuit lorsque la pointe du couteau en ressort sèche. Laisser refroidir un peu avant de démouler.

J'ai accompagné mes mini-cakes d'une salade de mâche-échalottes, tomates et d'une salade de tomates noires de crimée.

Vous pouvez remplacer le poivron/feta/cumin par une courgette, 100g de chèvre, un peu de menthe, ou olives noires, tomates séchées feta ou sauge jambon sec etc…